Interdiction de brûlage des déchets végétaux

Nous vous rappelons que le brûlage des déchets végétaux dans les jardins des particuliers est interdit en vertu d’une circulaire préfectorale de mai 2011 qui rappelle que seuls les déchets verts issus de l’agriculture et de travaux sylvicoles peuvent être brûlés à moins de 200 m des terrains concernés.

Cette interdiction vaut pour tout le département des Yvelines.

On peut noter que la tendance lors des travaux forestiers est à laisser les branches se décomposer sur place, pour enrichir le sol et éviter un dégagement inutile de gaz carbonique dans l’atmosphère.

Le brûlage des déchets humides (tontes, herbes…) génère de toute façon trop de fumées et d’odeurs qui sont des nuisances pour le voisinage.

Ils doivent être évacués par les bacs Déchets Verts, emmenés à une compostière (Flacourt, par exemple) ou transformés en terreau par compostage pour fertiliser votre terrain pour le printemps.
Les petits branchages dont le diamètre n’excède pas 3 cm peuvent aussi être évacués par les bacs ou apportés directement à la compostière et le broyage de ces branchages fera un mulch de quelques centimètres sur le sol, bonne protection contre le froid et les mauvaises herbes à condition de posséder un broyeur.

En ce qui concerne les branches de diamètre supérieur ou égal à 3 cm, on peut leur reconnaître une qualité en termes de bois de chauffage qu’il serait regrettable de ne pas valoriser : ce peut être l’occasion de refaire votre réserve de bois de chauffage ou d’en faire profiter vos voisins.
Si ni vous, ni vos connaissances n’en avez l’usage, merci de contacter la mairie qui coordonnera leur évacuation et utilisation.

Si vous faites entretenir votre jardin, c’est à l’entreprise d’Espaces Verts concernée de procéder à l’évacuation des déchets de son travail.